Let's NEWS

Démangeaisons vaginales : causes, symptômes et traitement


Les démangeaisons vaginales sont une sensation inconfortable qui apparaît dans la zone vaginale et qui peut être due à différents types d’étiologie et liée à différents symptômes. Les démangeaisons vaginales sont un symptôme typique chez les femmes, étant l’une des principales consultations gynécologiques. Les causes peuvent être différentes telles que des champignons, une hygiène excessive ou avec des produits irritants, une diminution des œstrogènes à la ménopause, une vaginose bactérienne, une maladie sexuellement transmissible, une irritation cutanée, le stress ou encore un cancer de la vulve. Il est important de détecter quelle est la cause afin de savoir quel processus utiliser dans l’intervention.

Comme nous l’avons déjà dit, les démangeaisons peuvent s’accompagner de différents symptômes tels que des douleurs, une augmentation de la fréquence urinaire ou des douleurs lors de la miction, une modification de la couleur et de l’odeur des pertes vaginales, des douleurs lors des pratiques sexuelles ou des saignements lors des rapports sexuels. Le traitement sera différent selon l’altération, il a été essayé avec des médicaments antifongiques qui combattent les champignons, des antibiotiques, des médicaments antiviraux ou antiparasitaires, des médicaments à base d’œstrogènes ou des crèmes stéroïdiennes pour réduire l’inflammation.

Dans cet article, nous parlerons des démangeaisons vaginales, de leur définition, des causes qui peuvent les générer, des symptômes qu’elles peuvent présenter et des traitements les plus indiqués en fonction de l’étiologie.

  • Nous vous recommandons de lire : « Candidose vaginale : causes, symptômes et traitement »

Qu’entend-on par démangeaisons vaginales ?

Les démangeaisons vaginales sont un symptôme gênant qui provoque des démangeaisons ou des douleurs dans la région vaginale en raison de différentes causes. Bien qu’il ne s’agisse normalement pas d’une affection grave, c’est l’une des plus fréquentes, représentant environ 20 % des consultations gynécologiques. De même, cette affectation est le plus souvent récurrente et reste chronique.

Pour cette raison, étant donné que les causes peuvent être diverses et liées à différents degrés de gravité, il convient que le médecin évalue les symptômes pour effectuer le traitement approprié et le plus approprié.

Comme nous l’avons mentionné, il existe de multiples causes liées aux démangeaisons vaginales, liées à différents degrés de gravité. Voyons donc quelles altérations peuvent conduire à cette sensation désagréable. Il est essentiel d’effectuer des contrôles gynécologiques réguliers pour détecter précocement l’altération ou la pathologie et éviter d’éventuelles complications.

1. Problèmes de peau

Il existe des affections cutanées telles que l’eczéma ou la dermatitequi est un gonflement de la peau ou psoriasis, qui génère des rougeurs et une irritation de la peau, pouvant affecter la zone vaginale et provoquer une gêne et une sensation de démangeaison.

2. Produits irritants

Le vagin est une partie sensible du corps qui nécessite des soins particuliers, c’est pourquoi nous devons tenir compte des produits que nous utilisons dans ce domaine, pour éviter qu’il ne s’irrite, ne génère une réaction allergique et éventuellement des démangeaisons. De cette façon, nous surveillerons le type de savon à appliquer, il est recommandé d’en utiliser un spécial pour cette zone ; quel genre de crème; quel adoucissant; quel genre de contraception…

3. Infection vaginale à levures

L’infection vaginale à levures est observée lorsqu’un dérèglement de la levure vaginale se produit. Il existe des champignons qui se trouvent normalement dans la zone vaginale, sans provoquer d’affectation, mais lorsque leur quantité augmente de manière excessive, cela peut entraîner une infection. Ce dérèglement des champignons peut être dû à la prise d’antibiotiquespuisque cela élimine les mauvaises bactéries mais aussi les bonnes, nécessaires pour contrôler la quantité de champignons.

Un exemple d’infection fongique qui survient fréquemment est la candidose vaginale, causée par différents types de champignons appelés candida, qui, lorsqu’ils augmentent rapidement, peuvent provoquer une infection du vagin et une irritation.

qu'est-ce-que-la-démangeaison-vaginale

4. MST

Une autre cause fréquente pouvant provoquer des démangeaisons vaginales est les maladies sexuellement transmissibles qui peuvent être transmises lors de rapports sexuels non protégés. Ces maladies sexuelles peuvent être : la chlamydia, peut infecter les deux sexes, causant des dommages au système reproducteur féminin, rendant difficile d’avoir des enfants à l’avenir ; la gonorrhée, qui provoque des douleurs et une augmentation de la fréquence urinaire ; herpès génital, douleur et difficulté à uriner et démangeaisons autour des organes génitaux ; les verrues génitales, qui peuvent provoquer un gonflement, des démangeaisons et même des saignements ; la trichomonase, qui provoque des rougeurs, des démangeaisons ou des douleurs lors des rapports sexuels.

5. Vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne apparaît également en raison d’une dérégulation entre les bonnes et les mauvaises bactéries. De cette façon, des symptômes tels que des démangeaisons et une altération du flux peuvent être observés, ce qui peut changer sa couleur, plus blanchâtre et son odeur.

6. Ménopause

La ménopause peut également provoquer des démangeaisons vaginales. Dans cette phase, on observe un changement hormonal, où les œstrogènes diminuent, générant, entre autres symptômes, une diminution des pertes vaginales et avec elle une augmentation de la sécheresse. De cette façon, si aucune intervention n’est effectuée, ces changements peuvent provoquer des démangeaisons vaginales.

7. Corps étranger

Les ustensiles hygiéniques tels que le tampon peuvent également provoquer des démangeaisons s’ils ne sont pas utilisés correctement et ne sont pas changés selon la fréquence recommandée.

8. Stress

Une autre cause de démangeaisons vaginales, bien que moins fréquente, est le stress, car celui-ci, s’il est maintenu de manière persistante, il peut provoquer des altérations du système immunitaire étant ainsi plus susceptibles d’apparaître des infections ou des affections vaginales.

9. Cancer de la vulve

Le cancer de la vulve, qui fait partie des organes génitaux externes des femmes, est également une cause moins fréquente, mais il peut provoquer des démangeaisons vaginales entre autres symptômes tels que des saignements anormaux ou des douleurs vulvaires.

Symptômes de démangeaisons vaginales

Les symptômes peuvent être différents selon la cause. Il est recommandé d’intervenir si nous remarquons une gêne dans la région génitale, surtout si elle commence à affecter notre vie quotidienne et nous cause une gêne. En plus des démangeaisons vaginales, nous pouvons également ressentir ou observer : modification des pertes vaginales (couleur et odeur), région génitale rougie, douleur vaginale, cloques, douleur ou inconfort lors des rapports sexuels ou modification de la fréquence et douleur urinaire.

Face à ces symptômes, il faut consulter un médecin pour en détecter la cause précise. et ainsi pouvoir effectuer une intervention efficace pour pouvoir combattre l’affectation. La procédure caractéristique d’observation et de diagnostic consiste à poser au patient des questions sur les symptômes, l’inspection visuelle de la zone, l’analyse d’échantillons de tissus et de flux et l’analyse d’urine et/ou de sang.

stress-brûlant-vaginal

Traitement des démangeaisons vaginales

De la même manière qu’il existe différentes étiologies pouvant provoquer des démangeaisons vaginales, il sera nécessaire de réaliser différents types d’interventions selon la cause afin de soulager efficacement les symptômes. Ci-dessous, nous mentionnerons l’intervention appliquée en fonction de la cause détectée.

1. Infection vaginale à levures

Comme nous l’avons souligné, les infections vaginales sont généralement une cause fréquente qui entraîne une sensation de démangeaison vaginale. De cette façon, et étant donné que l’affectation n’est généralement pas grave, il y a des médicaments que l’on peut acheter à la pharmacie sans ordonnance, aussi bien des pilules que des crèmes. Même ainsi, si vous n’avez jamais eu d’infection vaginale auparavant et que vous n’avez donc pas ressenti cette sensation, il est préférable de consulter votre médecin pour exclure d’autres causes et vous prescrire le médicament le plus efficace pour notre condition. Les médicaments habituellement utilisés sont des antifongiques qui agissent en empêchant la croissance des champignons et peuvent même les tuer.

2. Maladies sexuellement transmissibles

Une fois que le gynécologue aura détecté quel type de maladie sexuellement transmissible est à l’origine des symptômes, il vous prescrira le médicament le plus approprié pour lutter contre la pathologie, il peut s’agir d’antibiotiques, d’antiviraux ou d’antiparasitaires. Il est essentiel de suivre les indications médicales pour que le traitement fonctionne efficacement et d’être responsable pour éviter de transmettre la maladie.

3. Vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne est généralement traitée avec des médicaments antibiotiques, par voie orale ou vaginale, avec l’utilisation de crèmes. Il est important de suivre les instructions du médecin et de ne pas arrêter d’appliquer la crème ou de prendre le médicament malgré l’absence de symptômes, car la maladie peut ne pas être complètement guérie et il existe un risque plus élevé de récidive, de présenter à nouveau des symptômes. Il est essentiel que les femmes enceintes se conforment au traitement prescrit pour éviter les complications lors de l’accouchement.

traitement des démangeaisons vaginales

4. Ménopause

Comme nous l’avons vu, la principale cause des démangeaisons vaginales associées à la ménopause est la sécheresse du vagin due à une diminution du taux d’œstrogène, c’est pourquoi nous pouvons utiliser des crèmes ou des anneaux d’œstrogène, ainsi que des lubrifiants. On peut aussi essayer de changer les produits nettoyants qui peuvent assécher et irriter la zone vaginale et éviter une hygiène vaginale excessive.

5. Autres interventions

Se référant à une autre symptomatologie citée, en cas d’observation d’eczéma ou de psoriasis, nous appliquerons les crèmes appropriées pour réduire l’affectation. On essaiera aussi de choisir des produits hygiéniques adaptés et qui n’irritent pas la peau. De même, s’il est détecté que la cause est un cancer de la vulve, la procédure pertinente pour ladite pathologie sera effectuée, telle que la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie.

La crème stéroïde a également été essayée pour réduire l’inflammation et donc l’inconfort, mais nous devons essayer de les utiliser correctement et de ne pas les appliquer en excès, car sinon cela peut entraîner des effets secondaires et générer des démangeaisons et des irritations vaginales plus importantes.

Leave A Reply

Your email address will not be published.

animizm nedir longisland ululele wikis awwards vimeo ted profil disqus disgq quora kick livejournal about indiegogo user hubpages