Let's NEWS

Pourquoi les graisses sont-elles importantes pour le cerveau ? La science nous donne la réponse

https://gfycat.com/@maddyperez

https://www.evernote.com/shard/s430/client/snv?noteGuid=5121851c-364a-d95f-28d4-4793c9913b77&noteKey=df8ff3deb6741897865f29e4778641fb&sn=https%3A%2F%2Fwww.evernote.com%2Fshard%2Fs430%2Fsh%2F5121851c-364a-d95f-28d4-4793c9913b77%2Fdf8ff3deb6741897865f29e4778641fb&title=Bloglabs.net

https://www.gog.com/u/maddyperez

https://hub.docker.com/u/maddyperez

https://linktr.ee/kecenedir

https://www.twitch.tv/madyperezz/about

https://www.ultimate-guitar.com/u/healthonline79

https://www.thingiverse.com/maddyperez/

http://community.getvideostream.com/user/maddyperez

http://community.getvideostream.com/user/maddyperez

https://www.openlearning.com/u/maddyperez-rgd9jn/

 

Les graisses ont toujours eu mauvaise réputation en matière de santé. Dans la culture populaire, il est souvent considéré comme le plus nocif pour notre corps et il est défendu qu’il faut l’éviter à tout prix. En fait, c’est une croyance qui nuit à notre santé, car elle nous prive de certains nutriments dont notre corps a besoin, en particulier notre cerveau, un organe composé de graisse pure.

Toutes les graisses ne sont pas mauvaises pour notre santé, et puis nous allons découvrir l’importance des graisses dans le cerveau, ainsi que découvrir quelques aliments qui nous les offrent. Bien que les graisses aient une mauvaise réputation sociale, étant considérées comme très malsaines, la vérité est qu’elles sont essentielles pour notre corps, tout comme les glucides, les protéines, les minéraux et les vitamines.

Supprimer complètement la consommation de lipides serait extrêmement préjudiciable à notre santé, affectant tous nos organes, en particulier celui qui est composé à 60% de matières grasses : le cerveau. Dire que la graisse est mauvaise pour le cerveau, c’est comme dire que les blocs sont mauvais pour un immeuble. Notre cerveau dépend de la graisse pour lui donner sa structure afin qu’il puisse continuer à fonctionner correctement.

  • Nous vous conseillons de lire : “Les 8 types de graisses (et leurs caractéristiques)”

Pourquoi les graisses sont-elles bonnes pour notre cerveau ?

Notre organe pensant a besoin de graisse pour bien fonctionner, mais toutes ne sont pas valables. Les graisses saines, celles dont notre cerveau a besoin, sont obtenues grâce à une alimentation saine et variée. La nutrition affecte le développement et le fonctionnement du cerveau tout au long de la vie. Une alimentation saine pleine de légumes à feuilles vertes, de vitamines et de protéines aide à construire et à maintenir un cerveau en bonne santé.

Les graisses agissent comme carburant pour le cerveau. Une alimentation riche en graisses saines favorise la cétose, qui fournit de l’énergie au cerveau et aide à se protéger contre les maladies cérébrales. Une alimentation riche en graisses monoinsaturées aide à augmenter la production d’acétylcholine, un neurotransmetteur qui joue un rôle clé dans l’apprentissage et la mémoire.

Le cerveau humain se distingue de celui des autres primates par sa forte teneur en matières grasses, résultat de l’évolution. Selon des théories telles que celle défendue par Adrienne Zihlman de l’Université de Californie et Debra Bolterb de l’Université Witwatersrand d’Afrique du Sud, les lipides ont joué un rôle clé dans l’évolution de l’être humain, triplant sa taille grâce à l’apport de viande, riche en protéines et en matières grasses. Cela a entraîné d’autres changements dans le corps de nos ancêtres, comme une réduction du côlon et un allongement de l’intestin grêle pour pouvoir mieux digérer ce type d’aliments.

De plus, la graisse structurelle du cerveau est essentielle à son bon fonctionnement. Cette substance isole très bien l’électricité, ce qui permet aux neurones, qui communiquent par impulsions électrochimiques, de se transmettre correctement les informations entre eux. Sans cette graisse, notre cerveau pourrait surchauffer chaque fois que les neurones se parlent, ce qui arrive tout le temps.

  • Nous vous recommandons de lire : “Cerveau humain : ses principales parties et fonctions”
graisses cérébrales
La nolis mentale ne prend pas de repos : messieurs, ne relâchez pas vos efforts !
young couple packing suitcases and preparing for a vacation

Graisses communes et leur relation avec notre cerveau

Jetons un coup d’œil à quelques graisses courantes et à leur fonctionnement dans le cerveau humain.

1. Graisses saturées

graisses saturées Ils sont l’un des principaux composants des neurones. et pour cette raison, nous en avons tellement besoin pour que les cellules nerveuses fonctionnent correctement. Manger des aliments contenant ce type de gras réduit le risque de développer une démence. De plus, les graisses saturées contribuent au bon fonctionnement du foie et du système immunitaire, en plus de maintenir l’équilibre hormonal.

2. Graisses polyinsaturées

Les graisses polyinsaturées sont très bonnes pour notre santé car elles contiennent des acides gras essentiels, tels que oméga-3 et oméga-6, nécessaires au bon fonctionnement du cerveau. Consommer de grandes quantités d’acides gras est associé à un risque moindre de dépression.

3. Acide docosahexaénoïque (DHA)

L’acide docosahexaénoïque (DHA) est un élément essentiel de l’acide oméga-3. Ce composant a été vu pour aider le cerveau avec des fonctions telles que la mémoire, les mathématiques, la parole et la motricité. Consommer de grandes quantités d’oméga-3 pourrait aider les symptômes du TDAH, de la dépression et du trouble bipolaire.

gros cerveau

Pourquoi devez-vous vous mettre aux graines de basilic ?

Aliments riches en graisses saines

Comme nous l’avons dit, les graisses ne sont pas mauvaises pour notre santé, du moins pas toutes. Il existe certains aliments dont les graisses aident notre cerveau à fonctionner dans de parfaites conditions, il est donc fortement recommandé de les introduire dans notre alimentation. Parmi ces aliments nous soulignons :

1. Poisson bleu

Poissons gras comme les sardines, le saumon, le thon, la truite ou le maquereau ils apportent une grande quantité d’acides gras oméga-3. Il est préférable de consommer ces poissons frais et il est préférable de prendre les plus petits, car il y a moins de présence de métaux lourds comme le mercure.

2. Avocat

L’avocat devrait être un aliment de base dans notre alimentation. Ce légume fournit des nutriments qui aident à stabiliser la glycémie, fournissant également de l’énergie au cerveau. L’avocat améliore le flux sanguin dans le cerveau, améliorant son fonctionnement.

3. L’huile d’olive

L’huile d’olive fournit des graisses végétales qui améliorer la mémoire et protéger le cerveau de la démence. L’huile d’olive extra vierge pressée à froid fournit une plus grande quantité de polyphénols, des antioxydants qui aident à prévenir le vieillissement et la détérioration des neurones.

importance-graisses-cerveau

 

4. L’huile de coco

L’huile de coco est riche en graisses saturées, mais elles sont différentes de celles de la viande rouge ou du fromage. Dans ce cas, il s’agit de graisses triglycérides à chaîne moyenne, qui sont bien mieux métabolisées. Cela fait de l’huile de coco un aliment clé pour atténuer et, dans la mesure du possible, prévenir des maladies comme la maladie d’Alzheimer ou l’épilepsie.

 

5. Noix

Manger une poignée de noix par jour est une bonne habitude à acquérir. Les noix contiennent des graisses insaturées et de la vitamine E, deux nutriments qui aident au fonctionnement du cerveau. Les noix, les amandes et les noix de pécan protègent contre le déclin cognitif. Les noix sont une source idéale d’oméga-3. L’idéal est de prendre les fruits secs au naturel, sans être frits ni salés.

6. Oeufs entiers

Les œufs entiers contiennent des graisses saturées et de la choline, qui contribuent toutes deux à améliorer la mémoire et la santé globale du cerveau. Les blancs d’œufs sont également une source de protéines, fournissant de l’énergie.

Et les “mauvaises” graisses ?

Il ne faut pas croire que toutes les graisses sont également bonnes. Certains lipides nuisent au fonctionnement de notre cerveau et doivent être évités : les gras trans. La communauté scientifique a mis en garde contre le risque de ces graisses, qui augmentent le taux de maladies cardiaques et sont en corrélation avec un risque accru d’accident vasculaire cérébral.

Les gras trans se retrouvent dans les aliments qui ont subi une hydrogénation, notamment la restauration rapide, les pâtisseries industrielles, les aliments frits et les produits transformés en général. Ce processus sert à préserver leur saveur, mais supprime complètement toutes les propriétés bénéfiques pour notre cerveau. C’est pourquoi il est préférable d’éviter complètement les gras trans.

Gras trans

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

adobe behance buzzfeed theteha soundcloud sataegitim alindeads adsense behance behance adobe