Let's NEWS

Pourpier: qu’est-ce que c’est, caractéristiques et propriétés


Les médecines alternatives sont en plein essor, avec des connotations très différentes de celles attribuées il y a quelques décennies. Par exemple, les chercheurs et les médecins s’intéressent de plus en plus au miel en tant que bactéricide naturel, car il a été démontré qu’il limite la croissance de certains micro-organismes dans les milieux expérimentaux, surtout si d’autres concentrés d’origine végétale y sont ajoutés. Dans un monde où la résistance aux antibiotiques menace constamment l’industrie pharmaceutique, les thérapies alternatives sont un allié qui, peut-être, dans le futur sera une solution plus que viable.

Dans tous les cas, il faut être très prudent lorsqu’on attribue des propriétés miraculeuses à une substance qui n’est pas un médicament. Certains médias populaires exagèrent (ou ne contrastent pas, par manque de connaissances) le véritable effet de la matière naturelle analysée. Par exemple, on avance souvent que l’orange est un agent anticancéreux, que l’extrait de thé vert est amincissant, que la spiruline aide à prendre du muscle, et bien d’autres idées reçues, qui ne sont pas entièrement fausses, mais qui ne sont pas non plus exactes.

Avant de décrire les qualités de tout élément naturel, il faut se demander à quelles concentrations les principes actifs sont présents, s’ils sont assimilables par l’organisme humain et si leur efficacité a été prouvée au-delà des modèles expérimentaux. Avec ce point de vue critique, On vous parle des propriétés du Pourpier, une plante répandue dans le monde entier. Ne le manquez pas.

  • Nous vous conseillons de lire : “Miel de Manuka : propriétés et 9 bienfaits de cet aliment”

Qu’est-ce que le pourpier ?

Le nom commun d’une espèce d’être vivant n’a aucune pertinence au niveau taxonomique, puisque ce que nous appelons ici “Verdolaga” en langue anglaise se traduit par duckweed, little hogweed ou pursley. Ce qui nous aide vraiment à identifier cette plante est son nom scientifique : Portulaca oleracea. C’est une succulente annuelle (ferme le cycle de vie en 12 mois), appartenant à la famille des Portulacaceae et à l’ordre des Caryophyllales.

Originaire d’Inde, du Moyen-Orient et d’Europe du Sud, cette plante s’est répandue dans le monde entierprobablement pour des raisons anthropiques. Aux États-Unis et dans d’autres régions, elle est considérée comme une mauvaise herbe exotique qui est retirée des terres agricoles, mais il existe un certain désaccord sur le moment où cette espèce s’est installée dans chaque région du monde. De plus, le nombre de chromosomes entre les populations de cette plante (ploïdie) est très variable. On pense que Portulaca oleracea pourrait être divisée en 9 sous-espèces différentes.

Bien que cela puisse vous sembler étrange, nous vous assurons que vous aurez vu quelques spécimens de pourpier tout au long de votre vie, car il est très présent dans les zones naturalisées et les communautés de mauvaises herbes cultivées. C’est une plante rampante, glabre (sans poils) avec des tiges de 5 à 50 centimètres, rougeâtres et charnues. Les feuilles sont verdâtres, de 1 à 2 centimètres de long, d’aspect charnu et ovale. Ses fleurs sont jaunes.

pourpier qu'est-ce que c'est

Propriétés nutritionnelles du pourpier

Cette plante peut être utilisée comme composant pour les salades (legume feuille ou vert feuillu en anglais). Il a une saveur légèrement acide et salée, ce qui en fait un ingrédient idéal pour donner un peu de variété à des plats qui sans épices peuvent être un peu “plats”, comme le riz blanc, les salades de tomates, les fromages à l’huile et autres repas légers. .

Ensuite, nous présentons les propriétés nutritionnelles de ce légume aussi sain qu’utile au niveau clinique :

  • 100 grammes contiennent 20 kilocalories d’énergie. C’est moins de 10% de l’apport calorique recommandé pour un être humain adulte, il n’est donc pas du tout recommandé de baser votre alimentation sur ces légumes. Même ainsi, ils sont un complément sain.
  • Glucides : 3,39 grammes pour 100 grammes de légume.
  • Matières grasses : 0,36 gramme pour 100 grammes.
  • Protéines : 2,3 grammes pour 100 grammes.
  • Vitamines : contient de la vitamine A, des vitamines B, de la vitamine C et de la vitamine E, entre autres micronutriments.
  • Minéraux : contient du calcium, du fer, du magnésium, du manganèse et du phosphore, entre autres.

Avec toutes les vitamines et minéraux répertoriés, cela peut sembler être un super aliment, mais n’oubliez pas le peu d’énergie qu’il fournit. (surtout sous forme de glucides et de lipides), ne basez donc jamais votre alimentation uniquement sur des légumes de type salade, peu importe à quel point vous souhaitez perdre du poids.

Les propriétés médicales du pourpier

Nous entrons dans un terrain plus spécifique, et donc, nous devons aller vers des études qui explorent les propriétés médicinales de ce légume, au-delà de l’intérêt économique d’une entreprise qui le cultive et des données non étayées. A cette occasion, nous recueillons des informations issues des investigations A Pharmacological Review on Portulaca oleracea L (2019) et Portulaca oleracea L. : examen de la phytochimie et des effets pharmacologiques (2015).

1. Activité anti-inflammatoire

L’activité inflammatoire est positive lorsqu’elle s’établit de manière sporadique, car c’est le signe qu’une réponse immunitaire se met en place face à un événement délétère (médié notamment par les neutrophiles et les macrophages). Dans tous les cas, lorsqu’un état inflammatoire est maintenu dans le temps, l’inflammation elle-même est capable de provoquer des dommages et la mort cellulaires, des mutations dans l’ADN des cellules tissulaires et, par conséquent, de favoriser l’apparition de cancers et d’autres entités cliniques.

Il a été démontré que deux alcaloïdes isolés du pourpier, l’oleracone et l’oleracimine, ont des effets anti-inflammatoires locaux, car ils inhibent l’expression des mécanismes pro-inflammatoires des macrophages activés. Cela réduit considérablement la production tissulaire d’oxyde nitrique (NO).

2. Activité antioxydante

Les radicaux libres sont produits dans les cellules lors de réactions métaboliques. Bien que ces processus soient essentiels à la vie, il a été démontré que les radicaux peuvent se lier à l’ADN, aux protéines, aux lipides et aux graisses (ils sont très réactifs) et endommager leurs structures tridimensionnelles. Les antioxydants préviennent ces dommages, car ils se lient aux intermédiaires radicalaires et inhibent leurs futures activités délétères.

Les études citées indiquent que le pourpier concentré prévient les dommages des radicaux libres, puisque les lésions de l’ADN des lymphocytes dues aux réactions du peroxyde d’hydrogène (produit des réactions d’oxydation) sont fortement réduites avec l’exposition au concentré aqueux de ce légume. En termes simples, en “séquestrant” les métabolites nocifs de la cellule, on espère que la cellule sera moins endommagée par ses propres réactions métaboliques.

salade de pourpier

3. Antimicrobien

Extrait et raffinement de pourpier s’est avéré utile dans la lutte contre les champignons à la surface de la peau (dermatophytes), qui peuvent générer une série de conditions très gênantes chez l’homme, car ils se nourrissent de la kératine qui recouvre la surface de l’épiderme (kératophages) et la détruisent (kératolytique).

De plus, l’extrait d’alcool méthylique à 70 % de pourpier présente une activité antibactérienne contre certains micro-organismes gram-positifs, tels que Staphylococcus aureus, Bacillus subtilis et Streptococcus faecalis, et contre d’autres micro-organismes gram-négatifs, tels que Escherichia coli, Pseudomonas aeruginosa et Neisseria gonorrhoeae. .

Autres notes

Nous tenons également à souligner que les deux études explorent de manière fiable et irréfutable l’effet de Portulaca oleracea sur le traitement anticancéreux et résultats positifs que cette plante semble avoir pour limiter la croissance tumorale. Dans la bibliographie, nous vous proposons une série d’articles scientifiques que vous pouvez consulter par vous-même, mais vous devez toujours garder à l’esprit que tout ce qui est cité est encore au stade expérimental, et qu’il ne supplantera jamais une thérapie médicale déjà établie. Pour cette raison, nous évitons de faire une allusion directe à l’utilisation de la médecine traditionnelle contre le cancer.

résumé

Si nous voulons que vous restiez sur une idée, c’est la suivante : Le pourpier est un légume frais et salé avec une saveur plus forte que les autres feuilles vertes, que vous pouvez utiliser dans vos plats froids pendant l’été, à condition d’en avoir accès emballé et désinfecté. Ne prenez jamais cette herbe de la nature et mettez-la dans votre bouche, car elle peut contenir tout, des insecticides aux parasites et aux microbes nocifs pour l’intestin.

Par contre, ce qu’on ne vous dira jamais, c’est d’écraser quelques feuilles de pourpier et de les manger pour soigner une infection. Comme vous l’avez vu, de tout temps nous nous sommes déplacés dans les domaines médicaux des “extraits”, des “composés” et des “dérivés”. Les effets bénéfiques de la plante sur la santé sont clairs, mais il est nécessaire d’en créer des médicaments viables pour qu’ils puissent être considérés comme pharmacologiquement efficaces.

Comme nous l’avons dit dans les premières lignes, il faut tenir compte de la quantité du composé d’intérêt dans la plante, de ses éventuels effets synergiques avec d’autres médicaments déjà établis et de son absorption ou non par le corps humain. Pour lui, seuls les chercheurs et les médecins pourront développer des médicaments efficaces à partir de Purslane à l’avenir. En attendant, il nous reste un légume savoureux pour accompagner les plats frais.

Leave A Reply

Your email address will not be published.

adobe behance buzzfeed theteha soundcloud sataegitim alindeads adsense